CAVALERIE D' HIER ET D'AUJOURD'HUI

CHEVAL QUI TOUSSE

QUE FAIRE QUAND MON CHEVAL TOUSSE

DIAGNOSTIQUER LA TOUX

Si votre cheval est le seul de l’écurie à être atteint de toux, il s’agit certainement d’une infection bactérienne, par exemple, une broncho-pneumonie ou bien une pleurésie. À l’inverse, s’il existe plusieurs cas de chevaux atteints dans l’écurie, il faut plutôt craindre une affection contagieuse liée à un virus. Il peut donc s’agir de la grippe du cheval, de la gourme, d’une rhino-pneumonie…
Si le cheval n’a pas de fièvre, cela peut être lié à l’âge. Un jeune cheval peut tousser à cause d’une allergie alors qu’un animal âgé peut présenter un emphysème pulmonaire

 

CONSEILS POUR SOULAGER LA TOUX DE VOTRE CHEVAL

  • Prise en charge de la toux du cheval

Lorsque les toux sont prises à temps et qu’elles sont bien traitées, elles ne sont pas dangereuses pour le cheval. Il ne faut donc pas laisser la toux sans attention, car, en s’attaquant aux voies respiratoires, elle peut avoir des conséquences sérieuses. Si votre cheval tousse, il est prévoyant de l’isoler des autres équidés au cas où son affection serait contagieuse. Et d’autant plus si plusieurs chevaux sont atteints afin que l’affection ne s’étende pas plus. 

  • L’environnement, un facteur important

Par beau temps, le cheval qui tousse peut être mis au pré afin de l’isoler des autres équidés. En revanche, s’il fait froid ou humide, mieux vaut rentrer le cheval dans un box à l’abri des courants d’air afin que ses symptômes ne s’aggravent pas, car si le cheval est malade, il est nécessairement plus vulnérable face aux intempéries. En box, il faut éviter au maximum la poussière. Ainsi, optez pour une litière à copeaux plutôt que pour de la paille. Si cela n’est pas possible, mouillez un peu la paille pour que la poussière s’y colle. De la même façon, choisissez un foin qualitatif et peu poussiéreux à tremper au préalable. 

  • Un traitement naturel, la fleur de trèfle des prés

Il existe des traitements naturels pour soulager les chevaux en cas de toux. Ils peuvent servir à l’apaiser en attendant l’intervention du vétérinaire ou bien être pris en complément du traitement si le professionnel ne le contre-indique pas. Par exemple, la fleur de trèfle des prés est une méthode naturelle efficace. Pour l’utiliser, faire bouillir 50 grammes de fleurs avec de l’eau et du sucre. Utilisez le sirop obtenu sur la langue du cheval à l’aide d’une cuillère en bois. Aussi, vous pouvez trouver des sirops déjà prêts sur le site internet Vétostore.

  • Autre traitement à base de plantes, le thé

Afin d’atténuer la toux de votre cheval, vous pouvez aussi opter pour une méthode naturelle comme le thé. Pour composer un breuvage efficace, vous pouvez utiliser différentes plantes dont la sauge, les fleurs de tilleul, le thym, l’anis, le fenouil, les feuilles de cassis, l’achillée millefeuille… Faites bouillir un mélange de feuilles de ces plantes afin de réaliser la tisane. Vous pouvez vous rendre en herboristerie pour obtenir des conseils et de trouver les plantes nécessaires à la fabrication de la boisson.

FAIRE APPEL AU VÉTÉRINAIRE

Certaines toux peuvent seulement être temporaires, par exemple, à cause de foin de mauvaise qualité, mais si la situation ne s’améliore pas en quelques jours, mieux vaut contacter son vétérinaire afin qu’il émette un diagnostic fiable et, si besoin, qu’il mette un traitement en place. La toux ne nécessite pas une intervention du professionnel en urgence, toutefois, si elle n’est pas soignée, elle peut affecter de façon définitive les voies respiratoires de l’équidé.

Date de dernière mise à jour : 31/12/2019